Acte 2

La Botte secrète de Dom JuanSaison 2014 - 2015

La Botte secrète de Dom Juan

Une comédie de capes et d’épées, d’amour et de pieds. L’intrigue est passionnante : Un héros particulièrement héroïque tombe amoureux d’une héroïne particulièrement pure mais un méchant particulièrement méchant n’est pas content du tout. Et voici Léonard, au rythme de l’alexandrin et de combats époustouflants, plongé dans une comédie épique qui, sous son apparente légèreté, attaque de taille et d’estoc les conventions, bouscule l’alexandrin, taillade la forme théâtrale, écorche la résignation sociale et tranche dans le vif des relations hommes-femmes. 

C’est Dom Juan tout de même...

 



Nous sommes touchés au coeur d'une épée délicate et subtile.
France Culture

Ce spectacle est un bijou d'originalité
La Provence

Humour et irrespect, tout en alexandrins.
La Marseillaise 


 

 


Une pièce de Grégory Bron

avec Serge Balu, Grégory Bron, Benjamin Dubayle,
 
Vincent Dubos, Jean-Baptiste Guintrand,
Charlotte Rondelez ou Elodie Milo,

Emmanuel Monier, Virginie Rodriguez

Combats AFAG Théâtre

Production AFAG Théâtre

tournée saison 2014-2015

 





Un vrai travail d’écriture qui se joue des formes convenues, les adoptants pour mieux les contourner, bousculant nos codes et nous réveillant de nos habitudes. Oui le ton est vif, alerte, incisif et le propos souvent mordant ! Pourtant au-delà du détachement et de l’humour, nous sommes touchés au cœur d’une épée délicate et subtile.
Le texte est aussi flamboyant et précis que leur art de l’épée. Les alexandrins revigorés par des rimes audacieuses, des références contemporaines à chaque coin de vers, nous content une histoire qui nous tient en haleine et à la fin de l’envoie on est touché ! 
 

  
5/5 Il s’engage des joutes verbales et des combats à l’épée hallucinants. Ce spectacle est un bijou d’originalité. La relation homme-femme, la condition des intermittents, le lien qui unit public et comédien, une réflexion sur le théâtre… Tous ces sujets sont évoqués avec panache et grandeur, et en rime ! C’est LE COUP DE COEUR, que je retournerai voir pour assimiler les subtilités du texte. Chapeau bas mousquetaires ! 


 

« la Botte secrète de Dom Juan » ou comment être subversif avec panache et légèreté. Humour et irrespect, tout en alexandrins. Tout y passe : les relations hommes/femmes, les rapport du pouvoir d’argent, l’intrication des uns avec les autres. On sent une profonde réflexion sur le théâtre,  ses codes et son mythique 4ème mur. L’ensemble est marqué du sceau de l’autodérision et la troupe ne s’épargne pas elle-même dans sa recherche sur l’art dramatique. Un moment de bonheur pour tous où chacun puisera ce qui lui convient. 
                                      



La Botte secrète de Dom Juan