Acte 2

Les EnchanteursAvignon 2024

Le réalisateur du Prince dont la ville est un enfant, et Roland Romanelli, le compositeur préféré de Barbara entrainent l’amateur de poésie et de douce nostalgie dans un voyage hors du temps. Où la beauté le dispute à la tendresse, la dignité à l’amour de la vie.

Le Figaro

L'émotion est au rendez-vous. Standing ovation. La poésie n'a pas d'âge. 
Vaucluse matin

Très beau spectacle porteur de beauté, de poésie et de nostalgie. Christophe Malavoy irradie cette poésie.
Sur les planches

Un instant hors du temps aussi gracieux qu'émouvant.
Sur les planches

Formidable comédien. Merveilleux chanteur. La salle est sous le charme ! Touchée en plein cœur.
Il nous parle d’un temps... Respect M. Malavoy !
Au balcon

La grande classe !
Froggy's Delight


Un voyage au cœur de l’âme des poètes

Christophe Malavoy puise dans le patrimoine de la chanson française, avec le désir de remettre la poésie au cœur de notre quotidien.


Prévert, Caussimon, Ferré, Brel, Barbara, Trenet, Ferrat, Gainsbourg... sont au programme de ce spectacle musical où Christophe Malavoy interprète ces œuvres inoubliables et nous fait un portrait vibrant de tous ces auteurs composi- teurs dont il nous propose les plus belles chansons. Il nous
raconte et se confie aussi avec des histoires plus person- nelles, parfois cocasses, qui ont jalonné sa carrière, sans oublier certaines de ses rencontres qui ont nourri ses choix et ses convictions, comme celle inattendue et merveilleuse avec la légende du cinéma français : Arletty.

Au piano et à l’accordéon, Roland Romanelli, fut le musicien privilégié de Barbara durant 20 ans et de tous les grands noms de la chanson française.

Le spectacle est un voyage au cœur de l’âme des poètes qui nous disent depuis longtemps, comme l’écrit Aragon, « que le bonheur existe ailleurs que dans le rêve, ailleurs que dans les nues ».

 


un spectacle conçu par Christophe Malavoy

textes de Barbara, Jacques Brel, Jacques Prévert,
Léo Ferré, Jean-Roger Caussimon, Charles Trenet,
Jean Ferrat, Serge Gainsbourg, Christophe Malavoy...

avec Christophe Malavoy et Roland Romanelli

collaboration artistique et scénographie Francis Guerrier
lumières Maurice Giraud

 

production Acte 2 - François Volard
Théâtre Montansier Versailles


Galerie photos


Le Figaro

« Il faut essayer d'être heureux ne serait-ce que pour donner l'exemple », commence Christophe Malavoy qui cite Jacques Prévert.
Tiré à quatre épingles, en costume cravate gris foncé, le comédien montre donc l'exemple aux côtés de Roland Romanelli au piano. Le réalisateur du Prince dont la ville est un enfant, remarqué dans Péril en la demeure, et Roland Romanelli, le compositeur préféré de Barbara entraînent l'amateur de poésie et de douce nostalgie dans un voyage hors du temps. Où la beauté le dispute à la tendresse, la dignité à l'amour de la vie.
Ces deux grands messieurs convoquent avec art les ombres de Jean-Roger Caussimon, Barbara, Jane Birkin, Jean Ferrat, Jacques Brel ou Raymond Lévesque.Christophe Malavoy émaille le spectacle d'anecdotes personnelles touchantes. « On m'a déjà pris pour un chanteur, jamais pour un trompettiste ! », lance-t-il amusé en empoignant son bugle. Un chauffeur de taxi l'a un jour confondu avec Jean Rochefort. Il accompagnait Arletty au restaurant dans les dernières années de son existence. Pas peu fier d'être au bras d'une légende du cinéma.
L'acteur, dont le timbre de voix chaud rappelle celui de Jean-Pierre Marielle, évoque également sa mère avec laquelle il a entretenu une correspondance importante. « La poésie est une clameur. Elle doit être entendue comme la musique », rappelle-t-il en faisant cette fois référence à Léo Ferré.
Chapeau bas !


Au balcon

Un voyage au cœur de l'âme des poètes.

Christophe Malavoy puise dans le patrimoine de la chanson française, dans ses paroles et musiques les plus éminentes, avec le désir de remettre la poésie au coeur de notre quotidien. Qui nous parle de mélancolie, de solitude, de dignité ? Y-a-t-il des sujets plus importants ?

Prévert, Caussimon, Ferré, Brel, Barbara, Trenet, Ferrat, Gainsbourg... sont au programme de ce spectacle musical où Christophe Malavoy nous raconte et nous révèle l'histoire qui se cache parfois derrière ces chansons. Des histoires aussi plus personnelles, parfois cocasses, qui ont jalonné sa carrière, sans oublier certaines de ses rencontres qui ont nourri ses choix et ses convictions.

Accompagné au piano et à l'accordéon par Roland Romanelli qui fut le musicien privilégié de Barbara durant 20 ans et de tous les grands noms de la chanson française, le spectacle est un voyage au cœur de l'âme des poètes qui nous disent depuis longtemps, comme l'écrit Aragon, "que le bonheur existe ailleurs que dans le rêve, ailleurs que dans les nues."

Texte et chansons : Barbara, Brel, Caussimon, Ferrat, Ferré, Gainsbourg, Rimbaud, Prévert, Trenet Scénographie : Francis Guerrier Lumières : Maurice Giraud.

Association de bienfaiteurs !

Attention ! Moment de grâce !

Que dire devant tant de talent, de sincérité et de générosité ?

Il y a les frères Jacques - Prévert et Brel - Léo et Barbara, Serge, Jean et les autres ... Tous ces merveilleux poètes qui n'ont pas disparu. Il y a la musique, cette magicienne qui adoucit les mœurs. Un superbe piano et un superbe pianiste, Roland Romanelli, le compagnon musical des plus grands.

Et puis il y a un grand Monsieur qui avec humilité et simplicité prête sa voix aux mots de ces grands poètes. Christophe Malavoy nous enivre et nous prouve qu'on ne voit bien qu'avec le cœur. Formidable comédien. Merveilleux chanteur. La salle est sous le charme ! Touchée en plein cœur. Il nous parle d'un temps ...

Respect M. Malavoy !

Froggy's Delight

À partir de textes de chansons de Barbara, Brel, Caussimon, Ferrat, Ferré, Gainsbourg, Prévert, Trent mise en scène par Christophe Malavoy, avec Christophe Malavoy et Roland Romanelli.

Le plus simplement du monde, Christophe Malavoy vient partager son amour pour la chanson française et évoquer ceux qui sont pour lui "Les Enchanteurs" et peuplent son panthéon. Tous ont en commun d'être des poètes et d'avoir marqué l'histoire de la chanson.

Dans la sobre et magnifique scénographie de Francis Guerrier et les lumières fines de Maurice Giraud qui dessinent une ambiance de cabaret au petit matin, Christophe Malavoy accompagné du grand Roland Romanelli, toujours parfait au piano et à l'accordéon, égrène les petits bonheurs de ces airs familiers qu'il interprète avec sa voix chaleureuse.

Avec sérénité et bienveillance, il conte des anecdotes incroyables et ressuscite les fantômes de FerréPrévertBrel ou Barbara. Et se permet même, comme dans son précédent spectacle "La Légende du Saint Buveur", des passages à la trompette.

Un spectacle où chacun pourra sûrement savourer sa madeleine de Proust et sera heureux de retrouver ce comédien qu'on aime tant, qui réussit, sans esbroufe mais avec sincérité et dignité, un bien beau moment tout en douceur et élégance. La grande classe !

 


Théâtre des Gémeaux à 11h45
du 3 au 21 juillet 2024
relâches les 9 et 16 
Les Enchanteurs