Acte 2

La vie est belleSaison 2021-2022

Plus drôle ! Plus dingue ! Plus intelligent ! Cherchez pas. Y’a pas.

Paris Match

 

Humour inclassable.

Le Parisien

 

Plus jamais vous n'emprunterez le pont de Juvisy sans éclater de rire.

Pariscope 

 

Rire mortel.  

Le journal du Dimanche 

 

On rit. Et même beaucoup.

Telerama 

Grand succès à sa création ce spectacle est repris pour 30 représentations exceptionnelles.


de François Rollin et Jean-Jacques Vanier


mise en scène François Rollin

lumière Nicolas Priouzeau


avec Jean-Jacques Vanier


Eh ! Les ami es, on fait un pacte. Si il y a quelque chose après, le premier qui le sait, il envoie un signe aux autres.
D'accord !
D'accord ! Un signe. Mais quel signe. Un signe.

Oui mais les signes c'est hyper compliqué.
Très compliqué oui, surtout quand la vie ne tient plus qu'à un fil, qu'à un élastique. Surtout quand le désir monte, surtout quand on te ramène du grand tunnel tout blanc ou quand la fille de ton meilleur ami a vingt deux ans ou pire quand les endives sont cuites.
Alors on attend les signes et on vit, on boit, on cause, on fume, on skie et on pédale, on danse et on aime, on cherche, on plonge, on nage ou on surnage, on coule, on remonte, on repart toujours à l'attaque avec ses doutes, ses erreurs, ses certitudes, ses peines, ses joies, ses bonheurs, ses amours, ses potes.
Et puis parfois on se dit aussi qu'il vaudrait peut être mieux être une carotte. Que ce serait peut être plus facile. Mais qu'est-ce qu'une carotte. Est-ce qu'elle sait tout ça la carotte. Tout ça ! Le Truc ! Quoi !
La vie l'amour la mort. Tout le Truc quoi. Est-ce qu'elle le sait la carotte. Pas sûr. Mais peut être.

Alors comment savoir. Qu'est-ce qu'on fait. 
L'amour déjà on peut savoir. Oui c'est sûr. C'est déjà ça. Oui.
Voilà on ne peut pas mieux résumer ce voyage mortellement drôle qui se cache derrière ce titre à deux têtes A PART ÇA  LA VIE EST BELLE.

 Jean-Jacques Vanier 

Dans l'Œil d'Olivier Marie-Céline Nivière

Jean-Jacques Vanier reprend, à la Divine Comédie, pour le plus grand plaisir de tous, son excellent spectacle A part ça la vie est belle. Et ça c’est une bonne nouvelle.
Jean-Jacques Vanier a ses inconditionnels et j’en fais largement partie. J’ai vu tous ses spectacles, plus d’une fois parce qu’on ne s’en lasse rarement, ils font du bien aux neurones et aux zygomatiques. Nous avions découvert ce spectacle en 2004 à l’Européen. Ce n’était pas hier !
Comme cela n’a pas pris une ride, cela permet à bien des spectateurs de venir le (re)découvrir. 
Un duo spirituellement drôle Pour ceux qui ne savent pas qui est Vanier, sachez qu’il a un style que nul autre ne possède, hormis François Rollin. Normal, il travaille ensemble. Esprits tordus et extrêmement talentueux, ils ont commis ce spectacle qu’ils ont nommé A part ça la vie est belle. Parce que quoiqu’il arrive, faut garder l’espoir !
Le talent d’un droopy Vanier, de sa démarche lourde de l’homme jamais totalement réveillé, attaque très fort en nous expliquant qu’il « a deux amis qui sont morts, l’un d’abord, l’autre après ». Doit-on appeler cela la loi des séries ? Car « Un verre de bière puis deux, est-ce que cela fait une série ? » Tel est la question fondamentale que nous devrions tous nous poser. Il nous raconte comment est mort le premier, en faisant tout simplement du saut à l’élastique du haut du pont de Juvisy.
Je vous préviens, vous n’emprunterez plus jamais le dit pont sans éclater de rire. Arrive alors un saut périlleux de rhétorique absolument désopilant. Un humour à toutes épreuves  La vie est compliquée pour Vanier, tout est disséqué, réfléchi, repensé.
Un rien le tarabuste.
Où sont donc passés ses amis ?
Y-a-t-il une vie après la mort ?
Faire rire avec un tel sujet est audacieux.
L’exercice est tellement brillant que l’on rit de bon cœur, et cela fait un bien fou ! 


à La Divine Comédie
le vendredi à 19h00
le samedi à 18h30
et le dimanche à 16h30
La vie est belle