Acte 2

Ô vous frères humainsSaison 2015 - 2016

Ô vous frères humains fut publié en 1972 alors qu’Albert Cohen atteint l’âge de 77 ans. Il y confie un souvenir qui le hanta toute sa vie : un enfant de dix ans découvre, un jour du mois d’août, la haine et le rejet dans les paroles et le regard d’un camelot, occupé à vendre dans une rue de Marseille, des bâtons de détacheur : cet enfant juif, c’était lui...


teaser ovfh from Acte 2 on Vimeo.


d’Albert Cohen
mise en scène et scénographie Alain Timár
adaptation Danielle Paume

avec Paul Camus, Gilbert Laumord, Issam Rachyq-Ahrad 

production Théâtre des Halles


tournée automne 2015 



Comme chaque fois avec Alain Timár la pièce est une splendide mise en espace, très plastique et le texte est mis en lumière avec beaucoup d’intelligence, merci Danielle Paume. 


Sur scène Paul Camus, Gilbert Laumord et Issam Rachyq-Ahrad, trois acteurs, trois pays, trois « étrangers d’ici » qui veulent apporter leur folle présence, leurs voix intense une dimension universelle à ce souvenir. 


La mise en scène est dynamique et l’on reconnaît de suite la précision qui fait la qualité du travail d’Alain Timár. On ne pourra que saluer le choix de la distribution qui permet d’universaliser le sujet. Du grand théâtre politique. 


Un message universel, nécessaire par son actualité, autour de la tolérance et de la vie, plutôt que la haine destructrice et «l’illusoire amour du prochain». 


Alain Timár poursuit son œuvre exigeante et sensible et fait entendre par un trio cosmopolite le superbe texte d’Albert Cohen. Un récit écrit-parlé universel.


Dénoncer l’intolérence avec «Ô vous, frères humains». Spectacle lourd de sens, où la langue fleurie de Cohen amène néanmoins une légèreté qui, liée à l’ironie et l’autodérision, permet de faire ressentir le propos de manière prégnante.


Ô vous frères humains