Acte 2

L'Ami du présidentAvignon 2024

La comédie du pouvoir

Léon Daim adore les ors de la République. Mais qui est cet homme qui se montre partout où il faut être ?
Un opportuniste calculateur qui aurait l'oreille de qui vous savez ? Et si tout cela ne tenait qu'à un tout petit détail : une recherche très personnelle du frisson...

Son amour des cérémonies et des défilés va propulser Léon Daim, auquel Davy Sardou prête son charme et son talent, au centre des rumeurs les plus folles qui courent dans les coulisses des ministères jusqu'à la Présidence. Flanqué de son envahissante sœur, saura-t-il jusqu'au bout conserver son mystère et tirer les marrons du feu ?

Cette valse folle de situations et de personnages, tous issus du premier cercle et... forcément proches de l'ami du Président, est menée tambour battant par une poignée d'acteurs survoltés.
Sur le ton de la plus pure comédie, voici une satire moderne et piquante sur les arcanes du pouvoir, dont l'impertinence titille la fatuité et certaines petitesses des puissants...


Note d’intention du metteur en scène

Oui, la vie est un sacré manège, les allées du pouvoir aussi, et ici, l’image de ce manège de manigances est diffractée par un mobile géant qui structure l’espace en autant d’écrans d’exposition. Cette structure « à la Calder » représente bien les différents points de vue d’une histoire tissée de rumeurs et de faux-semblants... Aujourd’hui, nous sommes habitués à ce puzzle géant qui, de réels en stories, nous abreuve de nouvelles de plus en plus fausses. La comédie piquante de Marceau nous plonge dans cette légende urbaine d’une réussite fulgurante et spontanée, ce mythe du self-made man, de quoi nous faire rire de nos naïvetés et de nos travers. Sur le plateau, les acteurs sont pluriels, chaque comédien endosse plusieurs rôles (plaisir de la théâtralité à l’état pur : incarner...).

Seul, Léon Daim (Davy Sardou) représente le point fixe, celui autour duquel toute l’action va s’articuler.
Laissons-nous entraîner dans ce grand huit étourdissant d’une ascension extraordinaire...
(toute ressemblance avec des humains réels ne pourra
être que fortuite !).

Christophe Lidon

 


de Félicien Marceau

mise en scène et scénographie Christophe Lidon

avec
Davy Sardou, Jean-Pierre Michaël, Stéphane Cottin, Muriel Combeau, Benjamin Boyer, Marine Montaut, Stéphanie Hédin


lumières Cyril Manetta
costumes Chouchane Abello-Tcherpachian
musiques Cyril Giroux
vidéo Léonard
assistante à la mise en scène Mia Koumpan

production François Volard Acte 2
Création CADO Orléans Centre national de création Orléans - Loiret


Galerie photos


Théâtre des Gémeaux à 17h15
du 29 juin au 21 juillet 2024
relâches les 2, 9 et 16 
L'Ami du président